S’assumer et apprendre à dire non

par | 3 Avr, 2019

Quand tu commences une entreprise, tu mets beaucoup d’heures à la développer. On se laisse passer en dernier. On dit oui à tous les projets et on ose rarement dire non à un client. On n’ose pas s’assumer en tant qu’entrepreneur ni d’assumer ses prix réels.

Et si tu disais non à un client pour te dire oui à toi.

Dans cette épisode de podcast, Sandra et moi on te jase des diverses occasions où tu serais peut-être mieux de dire non à ton client.

Tu t’es fixée l’objectif de faire 5 commandes par semaine? N’en accepte pas une 6e.

Le client veut une saveur en particulier que tu n’offres pas? Dis-lui que c’est une bonne suggestion et que tu l’as testera pour une prochaine fois mais que pour le moment tes saveurs sont xyz.

Et si tu dirais oui à ces situations? Tu aurais une pression énorme, un stress et peut-être même de l’anxiété.

Les bénéfices de dire non à un client et d’assumer ses limites

Outre d’avoir moins de stress, tu auras un impact positif sur l’industrie. En disant non à un client pour du dernière minute, tu l’éduques également sur les délais pour des commandes personnalisées.
Dire non à un client permet aussi de rester dans la ligne directrice de son entreprise. Si tu es spécialisée en gâteaux en fondant et que tu reçois une demande de 300 biscuits alors que tu n’en as jamais fait plus de 20, tu n’aideras pas ton entreprise à se développer puisque ce n’est pas ta niche.

Ton prospect appréciera pas mal plus de se faire référer par quelqu’un de compétent dans ce domaine et il est fort à parier qu’il reviendra vers toi si un jour il a besoin d’un gâteau.

Je t’invite à écouter notre épisode de podcast qui parle plus en profondeur des avantages à apprendre à dire non.

Sandra et moi te donnons des exemples concrets quand dire non et l’impact sur ton bien-être.

Véronique Lecours

Véronique Lecours

Passionnée du web, du sucre et de la bouffe locale, je combine mes passions avec une entreprise qui aide les artisans alimentaires à se démarquer sur le web. Avec un brin de folie et de créativité, j'outille les artisans à utiliser ce qui est à leur portée pour faire briller leur entreprise alimentaire. Via l'agence, les artisans peuvent également déléguer la gestion de leur communauté web, faire rédiger du contenu et bien plus.
Prendre soin de l’humain derrière l’entreprise

Prendre soin de l’humain derrière l’entreprise

L’humain derrière l’entreprise, à quoi sert-il? Doit-on s’en occuper? Comment? Comment prendre avantage de son importance? L’humain en arrière-plan est très important. Sans lui l’entreprise ne peut fonctionner. Pourtant ça ne nous empêche pas de le négliger ou encore...

Formation : Quand et quoi choisir

Formation : Quand et quoi choisir

Tu ne passeras jamais au prochain niveau pour ton entreprise. Je joue rough hin? Mais je crois qu’il faut qu’on se parle. Tu as commencé ton entreprise sucrée en apprenant par toi-même, du moins c’est ce que la plupart ont fait. En devenant maman, on veut (souvent)...

Facebook : un outil et non une solution

Facebook : un outil et non une solution

Facebook est une plate-forme merveilleuse. Personnellement, c’est ce qui a aidé à démarrer mon entreprise de biscuits en 2009. Mais j’avais aussi un site web/blogue déjà à l’époque. Je savais déjà inconsciemment que je ne devais pas mettre tous mes œufs dans le même...