Prendre soin de l’humain derrière l’entreprise

par | 14 Mai, 2020

L’humain derrière l’entreprise, à quoi sert-il? Doit-on s’en occuper? Comment? Comment prendre avantage de son importance?

L’humain en arrière-plan est très important. Sans lui l’entreprise ne peut fonctionner. Pourtant ça ne nous empêche pas de le négliger ou encore le prendre pour acquis. Oui oui, l’humain c’est vous, l’entrepreneur, le passionné, l’artiste.

Prendre soin de soi

Vous êtes le noyau de votre business. Vous êtes donc très important pour votre établissement. Exactement comme une batterie, vous aurez besoin de reprendre des forces pour ensuite la distribuer efficacement sur vos tâches à accomplir. C’est important de prendre du recul, de profiter du temps avec votre famille, vos amis et de vous donner des journées de congé.

C’est important de décrocher…de dire ‘’stop’’ à un moment donné. Que la ‘’job’’ reste à la ‘’job’’ même si techniquement vous travaillez de la maison. Ce n’est pas évident quand nous sommes passionnés, mais ce n’est pas efficace comme méthode de travail de tout vouloir faire en même temps. Il n’y a pas de meilleures façons que de l’expliquer en donnant l’exemple de la chandelle qui brûle par les deux bouts.  Véronique et moi vous parlions d’apprendre à décrocher, à l’épisode 14 de Sucre & Cie. Un épisode qui nous a toutes les 2 permis de changer nos méthodes de travail et qui, au bout du compte nous a grandement aidé au niveau de notre efficacité.

Décrocher ne veut pas dire rien faire, ça signifie dire prendre du temps pour soi. De profiter de certains moments pour lire, pour rencontrer vos amis, pour aller souper en amoureux ou une fin de semaine en famille. Véronique nous parle dans l’épisode 16 de comment prendre soin de soi pour réussir. Un aspect de entrepreneuriat trop souvent négligé. Véronique a elle-même dû faire face à l’épuisement éventuellement. Elle nous parle de son parcourt avec ce sujet qui lui tient à cœur. Le fameux ‘’burn-out’’ chez les entrepreneurs. N’arrivez pas au bout du rouleau, prenez soin de vous avant qu’il ne soit trop tard.

La santé mentale

Un canadien sur cinq sera touché par un trouble de santé mentale au cours de sa vie. Sachant que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique, et que les 2 sont mêmes reliées, cette statistique fait un peu peur hin?

Je vous parle de mon trouble anxieux dans l’épisode 19. Être entrepreneur en plus d’être anxieuse donne tout un mixte. Parfois imprévisible et même chaotique, j’arrive malgré tout à garder le contrôle, ce qui ne fut pas toujours le cas. Je dois admettre que depuis l’enregistrement de l’épisode, les choses se sont beaucoup améliorées.  Je crois même faire un mini-épisode sur ma progression questions de vous donner du courage à prendre soin de votre santé mentale vous aussi. Prendre soin de l’humain c’est aussi prendre soin de sa tête. Et oh que ça fait du bien de se sentir bien dans sa tête.

Véronique elle, s’est longtemps sentie coupable d’avoir des ambitions. Elle a longtemps eu cette mentalité restrictive parce que la vie a choisi de lui donner un sens qui n’avait pas été définie d’avance. Elle était persuadée qu’elle serait une maman à la maison mais n’avait pas planifié tomber en amour avec le domaine sucré. Elle a d’ailleurs souffert en repoussant constamment cette idée-là. Elle nous étale ses états d’âme sur le sujet dans l’épisode 10 du podcast. Sors tes mouchoirs, c’est possible que tu verses quelques larmes.

La pression

La pression en tant qu’entrepreneur peut être lourde. On se laisse rarement de la place pour nos échecs et nos erreurs. On ne se promet pas moins que la perfection et c’est terriblement mal sain. Nous sommes humain après tout. La pression de toute une entreprise sur 2 épaules, n’est-ce pas un peu trop à gérer?

Parfois oui, parfois non. Mais une chose est certaine, vous n’êtes pas obligées de tenir le sort de votre business seul. Si vous n’êtes pas capable d’y arriver, je ne vais pas vous juger, au contraire. Je vais vous dire bravo, parce que ça veut dire que vous avez agrandi votre entreprise au point où vous n’êtes plus capable de la gérer seul, ce n’est pas rien. C’est même BIG. Et maintenant vous pouvez déléguer certaines tâches pour mettre le focus sur celles que vous aimez particulièrement accomplir. D’ailleurs, dans l’épisode 29 avec notre invitée spéciale Mélanie Matias de Maman Gato & Cie, on t’énumère certaines façons de t’alléger la vie, et au bout du compte t’alléger les épaules.

Il n’y a rien de parfait dans la vie. Encore moins quand nous sommes nouvellement fondateur d’une entreprise. Tout est nouveau et chaque étape est inconnue. Honnêtement, même après avoir été une entrepreneure depuis plusieurs années, je baigne encore dans l’inconnu.

On fait tous des erreurs et il est important de les accepter. Il faut voir nos échecs comme de l’apprentissage et je vous en parle plus en détails dans l’épisode 37 : La pression qu’on se met.

Une façon simple de réduire cette pression est la planification. Il n’y a rien comme un après-midi à planifier les prochaines semaines et réaliser que finalement, tout est sous contrôle. Si tu aimerais savoir comment Véronique et moi s’allégeons la tâche avec la planification, je t’invite à écouter l’épisode 17 où on te dévoile nos processus. Vous ne réussirez peut-être pas à devenir un maitre de la paix d’esprit, mais en appliquant la planification à votre entreprise, vous arriverez certainement à avoir une business plus organisée.

Prendre avantage de l’humain

Entre humains, on se comprend, on se compare et on s’inspire. Pourquoi ne pas prendre avantage de ça? C’est bien d’avoir un beau visuel, un produit impeccable, mais l’humain aussi peut vous aider à vendre. Le saviez-vous?

Humaniser son entreprise vous permet de tisser des liens fort avec vos clients. Créer une relation qui est solide. Il y a plusieurs façons de faire ça et ce sont tous des trucs réalisables pour les entrepreneurs de nos jours. Nous vous avons très bien énumérés des façons de le faire dans l’épisode 42 du podcast Sucre & Cie. Des petits changements qui pourraient vous amener loin.

Des connexions entre humains peuvent aussi se faire avec les autres entrepreneurs de ton domaine ou même d’un domaine complètement différent. Non seulement cela te permet de parler avec des gens qui te comprennent, mais ça permet de créer des liens qui te permettrons de collaborer, de s’entraider et voir même te lier d’amitié avec des gens passionnés. Véronique vous parle de son expérience du congrès du réseau des mères en affaire lors de l’épisode 31 et à qu’elle point ce réseau d’entrepreneur l’aide à fond avec sa business. Elles n’œuvrent pas dans son domaine et puis pourtant ça lui apporte tellement d’outils.

Pour continuer à te créer des connexions avec les gens du domaine, viens nous rejoindre dans le groupe privé sur Facebook, Sucre & Cie. Un groupe d’entrepreneurs sucrés qui s’entraident, qui parlent de sujets sans se juger.

Sandra Major

Sandra Major

Enseignante sucrée sur l'école de cake design en ligne lesucreaufour.com. Blogueuse, Youtubeuse, Podcasteuse et Artiste sucrée.
Prendre soin de l’humain derrière l’entreprise

Prendre soin de l’humain derrière l’entreprise

L’humain derrière l’entreprise, à quoi sert-il? Doit-on s’en occuper? Comment? Comment prendre avantage de son importance? L’humain en arrière-plan est très important. Sans lui l’entreprise ne peut fonctionner. Pourtant ça ne nous empêche pas de le négliger ou encore...

Formation : Quand et quoi choisir

Formation : Quand et quoi choisir

Tu ne passeras jamais au prochain niveau pour ton entreprise. Je joue rough hin? Mais je crois qu’il faut qu’on se parle. Tu as commencé ton entreprise sucrée en apprenant par toi-même, du moins c’est ce que la plupart ont fait. En devenant maman, on veut (souvent)...

Facebook : un outil et non une solution

Facebook : un outil et non une solution

Facebook est une plate-forme merveilleuse. Personnellement, c’est ce qui a aidé à démarrer mon entreprise de biscuits en 2009. Mais j’avais aussi un site web/blogue déjà à l’époque. Je savais déjà inconsciemment que je ne devais pas mettre tous mes œufs dans le même...